22 avril 2024

Ce 22 février, en l’école Notre-Dame de Heusy, s’est tenu un évènement un peu exceptionnel, un Banquet où de grands Chefs wallons ont accompagné les élèves et professeurs tout au long de la journée, afin de célébrer la Cuisine, dans un esprit de partage (le Banquet était au profit de Télévie).

Célébrer la formation

Une telle fête est une occasion unique de célébrer l’Ecole, ses valeurs de transmissions et de travail. La réception de Chefs si connus permet une application réelle de ce que les élèves apprennent inlassablement à l’école, mais elle permet également à l’école elle-même de montrer au monde que la formation des jeunes est concrète, et qualitative !  Bien sûr, pour un tel repas la motivation des jeunes était à son paroxysme, mais la motivation seule ne suffit pas, son expression en ce lundi est le fruit d’un travail passionné et répété des professeurs de Cuisine et Salle, qui a permis à ces jeunes d’exprimer leurs compétence avec rigueur.

5 Chefs, 5 plats

Philippe Fauchet, Stéphane Diffels (l’Air de Rien), Thomas Troupin (La Menuiserie), Carl Gillain (Agathopède) et Stefan Jacobs (B de Bertinchamps) ont à cette occasion chacun proposé un plat et une mise, cuisinés le jour même en compagnie des élèves de 6ème et servis le soir à pas moins de 110 convives. Des produits de saisons, des techniques diverses et variées, des manières et philosophies de cuisines différentes, les élèves ont pu admirer, et participer à la construction et finalisation des créations.

READ  Comment choisir la meilleure huile d'olive en supermarché ?

Un Maître d’Hotel, un service au cordeau

Jérôme Heller, Maître d’Hôtel au Sélys, a également accepté de se joindre aux professeurs et élèves pour mettre en avant le grand métier de la gastronomie qu’est le Service, qui reprend de plus en plus ses lettres de noblesses. Garants de la bonne tenue d’un long repas, les serveurs ont été assez impressionnants de par leur présence, professionnelle à souhait sans être envahissante, et parfois même avec une petite touche d’humour de bon aloi !

Des élèves concentrés, sous la houlette de Jérôme Heller

élèves, professeurs, Chefs renommés, tous dans le métier

Fréquentant assez régulièrement les restaurants, je suis de plus en plus curieux des métiers qui y sont liés, et surtout des gens pratiquant ces métiers. Les quelques heures passées en compagnie des jeunes, professeurs et Chefs m’ont donné une vraie impression de « corporation » où le lien entre l’école et le monde professionnel est plus proche que jamais. Dans mon métier, dans beaucoup de métiers, les mondes académiques et productifs sont à mille lieues les uns des autres, mais ici, on avait vraiment l’impression de symbiose,  où chacun trouvait sa place assez naturellement, sans faux-semblant et avec passion.

Des élèves attentifs, sous le regard des Chefs

Et à table, ça donne quoi ?

Célebrer le travail des étudiants et des Chefs, c’est une chose, mais la finalité, c’est bien le moment passé à table, ce que l’on mange. J’ai déjà mangé une fois à l’école Notre-Dame de Heusy, il y a maintenant 3ans, et si j’avais apprécié le travail engagé, on sentait assez bien le « scolaire » et ses imperfections (ce qui est normal). Ici, par contre, ce fut un très bon repas de part en part, servi avec professionnalisme.  De l’œuf dans sa toque de Carl Gillain jusqu’au dessert (toujours de lui, il aura inauguré et clôturé le repas), ce furent dix belles réalisations, avec certaines préparations « signature » (le pain soufflé au Herve de Stéphane Diffels, la truite fumée de Thomas Troupin) toujours aussi plaisantes. On remarque que le diable se cache dans les détails, par rapport à ces top restaurants, un assaisonnement un peu trop ou trop peu poussé, un petit échange non-voulu entre 2 produits ou une cuisson plus ou moins fine sont tous des éléments qui changent le beau en sublime, mais aucune faute majeure n’a été à déplorer, et moi et mes (charmantes et avisées) compagnes de table avons bien apprécié le repas !

READ  Comment faire du délicieux sirop d'érable fait maison !

De très beaux plats, comme par exemplec ces chips d’Anchois

Pour finir…

J’aimerais encore une fois remercier et féliciter l’équipe de Notre-Dame de Heusy pour cette initiative, qui donne encore plus foi en l’enseignement et ses résultats probants. Le corps professoral peut légitimement tirer une grande fierté de ce qu’ils nous ont offert ce lundi. Mais le dernier remerciement va à l’égard de tous ces jeunes, qui avec leur énergie et leur implication ont fait que du client au directeur, tout le monde a passé une belle soirée autour de la Table. Et la gastronomie ce n’est que ça.

Bref, félicitations William, Martin, Benoit, Adrien, Laura, Benjamin, Christelle, Allyson, Jonathan, Thomas, Florence, Aurélie, Lazarine, Ariane, Camille, Cyril, Bastien, Natacha, Philippe, Justine, Damien, Elisa, Lionel, Dylan, Jimmy, Audrey, Cédric, Loïc, Yannick, Geoffrey, Cantin, Thierry, Morgane, Manon, Lara, Laetitia, Laura, Lucie, Estheban, Carmen, Damon, Sacha, Florian, Thomas, Nathan, Marine, Jurgen, Jurling, Samuel, Anne-Marie, Loïc, Cyril, Désirée, et tous ceux que j’oublie!

Un travail d’équipe avant tout

Neige de foie gras de Philippe Fauchet, avec la touche des étudiants

Bosser en souriant, pour le plaisir des clients!

Si vous la voyez, elle a le sel léger, attention 🙂

Qui dit beaucoup de clients dit beaucoup d’oeufs!

Une fierté naturelle

Philippe Fauchet, aussi énergique que les étudiants, avec la passion de la transmission

Carle Gillain incarnait la bienveillance tranquille, invitant naturellement à la concentration

une pâuse avant le service…

la plonge, très important en Cuisine.

Le ballet des serveurs, nombreux, d’une coordination sans faille

La volaille sur le pass, prête!

READ  Comment réaliser la parfaite recette hot-dog de luxe !

Ce jeune homme concentré, une photo collector je pense.

Stéphane DIffels et Thomas Troupin

notre table, chargée mais très bien dressée, avec la connue Maurane Crespin, studieuse.

Le nettoyage après le repas fait aussi partie du service. Avec le sourire

en arrière-cuisine, concentration et attention

Prêt pour le service

Le dessert, en cours de réalisation

Le comique, Troupin l’a bien remarqué

Les instructions sont claires, et écoutées.